Le cosaque et la gitane

Prix

Prix Pierre et Yolande Perrault
, Rendez-vous du cinéma québécois 2013

Critiques

«Pour la fraîcheur d'un récit qui nous révèle par petites touches le destin des personnages dans toute leur précarité; pour la trajectoire cinématographique qui dévoile avec grâce la rencontre d'histoires individuelles avec la Grande histoire; pour la force de ses évocations tant sonores que visuelles.»

 

«Le cosaque et la gitane résonne comme une promenade éternelle entre l’ici et l’ailleurs.»

Gérard Grugeau, 24 images

 

«Portait tout en finesse, dans lequel la tendresse et le respect sont de tous les instants.»

Charles-Henri Ramond, Séquences

Diffusions

31e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue (FCIAT)
 Rouyn-Noranda 2012

Salle Félix-Leclerc, Val-D'Or 2012

Cinoche - Festival du film international de Baie-Comeau 2013

Rendez-vous du cinéma québécois (RVCQ) 2013

Cinéma Paraloeil de Rimouski 2013

Festival de films de Portneuf sur l’environnement (FFPE) 2013

Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ) 2013

Théâtre Belcourt de Baie-du-Febvre 2013

Cinéma Excentris 2013

Cinéma en ligne Excentris/ONF 2014

Festival international du film ethnographique du Québec (FIFEQ) 2014

Synopsis

Régine Gabrysz et Lev Chayka font partie de ce que l’on peut appeler les « derniers des premiers » arrivants immigrants en Abitibi. Aujourd’hui, à presque 90 ans, ils se souviennent de leur enfance partagée entre l’Ukraine et l’Union soviétique, des guerres et des dictatures qui ont secoué l’histoire de l’Europe de l’Est et la leur. Mais ils se remémorent aussi leur arrivée dans ce Far North québécois bouleversant tous leurs repères. Pendant que Lev mène un combat pour faire reconnaître la présence ukrainienne en Abitibi, Régine raconte ses souvenirs : arrivée à Val-d’Or en 1952 avec son mari et trois enfants, elle a immédiatement été choisie comme maman de coeur et interprète des nombreux immigrants. À travers cette génération en train de disparaître, ce film lève le voile avec tendresse sur une partie oubliée de l’histoire du Québec.

Fiche technique

Documentaire, 77 minutes, 2012

V.O. française/ukrainienne/russe, s.-t. français

 

Recherche, scénarisation, réalisation et prise de son : Nadine Beaudet

Images : Christian M. Fournier

Montage : René Roberge

Conception sonore : Claude Beaugrand

Musique originale : Charles Papasoff

Traduction : Victoria Novak

Consultante à la production : Lucie Lambert

Production : Christian M. Fournier, Nadine Beaudet

Distribution : Les films du 3 mars ventes@f3m.ca

Réalisation : Mediactive