L'ange des Grondines

Prix

Prix du public
au Festival de films de Portneuf sur l’environnement 2013

Critiques

«Dans ce portrait remarquable, on voit le localement célèbre Joseph Étienne évoluer dans son quotidien, à Grondines.»
Charles Laviolette, Infoportneuf

 

«Le cinéaste témoigne avec beaucoup de délicatesse de la douleur d’un homme qui n’a pas assez de mots pour l’exprimer.»
Denise Paquin, Courrier de Portneuf

Synopsis

Joseph Étienne a un grand rêve. Aller au bout de la terre, là où son paradis l’attend, lieu de l’enfance éternelle, où chacun apprend à devenir l’ange d’un village. Joseph existe vraiment. C’est le «simple» de son village à lui. Il s’occupe de ses amis seuls et vieillissants. Il a 73 ans, mais ça ne compte pas. Il est un enfant pour toujours. Orphelin, il fut abandonné sur le porche d’un couvent, non loin de Québec. Élevé dans la douleur, il y avait parmi toutes ces religieuses austères et dures, une qui était gentille pour lui. Un jour, elle lui avait raconté qu’il existait un endroit pour un petit garçon comme lui.

Fiche technique

Documentaire, 62 minutes, 2012

 

Recherche, scénarisation et réalisation : Christian M. Fournier
Images : Christian M. Fournier
Son : Nadine Beaudet
Montage : René Roberge
Conception sonore : Claude Beaugrand
Musique originale : Martin Léon
Production : Christian M. Fournier et Nadine Beaudet

Réalisation : Mediactive